Lorsque j’ai commencé à m’intéresser à la magie, j’ai trouvé beaucoup d’informations liées à la magie blanche, noire, rouge, la sorcellerie, la Wicca, le chamanisme, l’animisme, et j’en passe.

Je me suis aperçue au fil du temps que l’on utilisait parfois des mots autant pour désigner une pratique que pour désigner un système de valeurs et de croyances (traditions) et que cela pouvait devenir confondant. Il faut dire qu’il n’y a pas consensus à tous les niveaux…

J’ai donc essayé d’écrire cet article pour démêler un peu tout cela, même si en fin de compte on se rend compte que tout ne peut être mis dans une petite case.

La magie – mobilisation des énergies ou tradition ?

Le mot magie est souvent utilisé autant pour désigner une tradition/religion dans laquelle se pratique la magie (comme la Wicca) que pour désigner un acte de mobilisation d’énergie dans le cadre d’un rituel. La magie n’est pas une tradition en soi, mais bien un acte de mobilisation d’énergie qui se pratique dans un certain cadre, généralement défini par la tradition dans laquelle elle s’exerce.

Définir la magie n’est pas chose simple, et j’ai tenté une explication dans cet article
La magie : une tentative de la définir

Croyances et philosophie de vie


J’ai choisi ce titre, qui me semblait le plus général pour désigner des croyances et philosophies de vie venant de cultes datant de l’ère préchrétienne. Si ces cultes sont encore pratiqués aujourd’hui, en version plus moderne, les croyances qu’ils portent sont aussi présentent dans d’autres formes de traditions/religion. Par exemple, l’animisme n’est pas en soi une religion, mais une perception du monde que l’on peut retrouver dans plusieurs religions/traditions spécifiques.

La ligne peut sembler mince entre tradition et croyance/philosophie de vie, car certaines personnes, comme moi, ne s’identifient pas spécifiquement à une tradition. Je fais partie des éclectiques qui adhèrent à des lois fondamentales de la magie et à des croyances animiste, wiccane, chamanique, etc. Par exemple, le paganisme n’est pas en soi une tradition, mais les personnes comme moi qui ne s’identifient pas à une tradition précise emploieront souvent ce terme pour définir leur mode de croyances…

Comme je le disais, il n’est pas simple de tout caser dans une seule et même boîte sans en déborder ! Si vous désirez en savoir plus sur le paganisme, je vous invite à lire mon article Spiritualité de la nature – paganisme et néo-paganisme

Aussi, il est important de noter qu’il n’y a pas consensus à certains niveaux. Par exemple, pour certains la sorcellerie est un ensemble de croyances/philosophie de vie alors que pour d’autres elle est une tradition…

Traditions et systèmes de croyances

Il s’agit ici de traditions/religions spécifiques ayant leurs systèmes de croyances et leurs pratiques qui leur sont propres (culte à des déités spécifiques, cérémonies structurées de manières spécifiques, système d’initiation, attribution de noms de praticiens, etc.). La Wicca, par exemple, est une tradition (voir une religion dans certains pays) et elle a son propre système…et bien des branches qui ont leurs spécificités.

Dans ces traditions nous trouverons donc la pratique de la magie, des croyances et philosophies de vie partagées avec d’autres traditions, tout en ayant des pratiques/croyances, règles, qui lui sont spécifiques.

Pour faire un petit résumé, voici un court exemple :

La Wicca est une tradition (voir une religion dans certains pays). Elle a donc sa propre structure qui la différencie d’une autre tradition. La Wicca porte des croyances et une philosophie de vie provenant du paganisme (entre autres), et on y pratique la magie.

Comme vous le constaterez cela n’est pas simple de tout bien départir, mais c’est avec le temps et en explorant que l’on sera à même de se faire une idée et de voir où on se situe dans tout cela.

Bonne exploration !

Share This