Pour faire suite à mon article Le Changement

Pour amener des changements dans nos vies, tout un processus doit s’enclencher en nous. Il ne suffit pas de dire que l’on veut changer, il faut avoir pris conscience de la situation qui nous fait défaut, de reconnaître son existence, de mesurer son impact et ses conséquences sur notre vie, et de décider de modifier la situation. Cela peut sembler simple à dire, mais dans les faits ce processus demande beaucoup d’efforts, d’introspection, de prise de conscience et de motivation.

Même si nous sommes tous différents dans nos façons d’appréhender la vie et le changement, nous passons généralement par certaines étapes qui se ressemblent.

1-La prise de conscience et la reconnaissance du problème

« Vous avez fait de votre mieux, mais quand vous en avez su davantage, vous avez fait mieux encore »
Maya Angelou

Afin de pouvoir effectuer un changement dans notre vie, il faut d’abord reconnaître qu’il y a un problème et que celui-ci à un impact qui ne nous convient plus. Vouloir changer parce que les autres nous disent que nous avons un problème alors que l’on n’est pas convaincu soi-même ne sera pas effectif. Mais avouons-le, cette prise de conscience n’est pas chose simple. Cela demande à ce que l’on s’avoue la vérité telle quelle est, que l’on reconnaisse que l’on a pu se tromper et que cela a eu des conséquences. Cette prise de conscience peut faire mal et nous plonger à la fois dans la culpabilité, et le regret tout en amenant une part de soulagement et de clarté. C’est ici que se joue le moment de la propulsion vers le changement ou non. Si l’on tombe dans la culpabilité et que l’on n’arrive pas à se pardonner, il devient difficile de trouver la force de motivation pour aller vers le changement. C’est pourquoi il est important de s’accorder un pardon, de ne pas être trop dur envers soi pour réussir à asseoir notre motivation au changement sur des bases positives en se disant : «  OK je me suis trompée, mais je peux essayer quelque chose de nouveau, transformer les choses, maintenant on y va! »

Ce qui nous amène à la décision.

2-Décision et recherche de moyens

Maintenant que l’on sait de quoi est composé le problème, que l’on reconnaît son existence et que l’on a envie de changer, la décision d’aller de l’avant s’installe et la recherche de moyens peut commencer. La recherche de moyens pour transformer une situation est intéressante, car non seulement elle nous amène à continuer nos réflexions sur ce que l’on désire transformer, mais elle permet aussi de tenter de nouvelles choses. On peut le voir comme un défi positif que l’on se donne et cela aide à attiser la motivation.

3-Passer à l’action et se maintenir

Ici on entre en action, et on commence à vivre notre nouvelle façon de voir les choses en mettant en place les moyens que l’on s’est donnés. Cela demande de la persévérance, des ajustements et une certaine vigilance, car il nous arrive à ce stade de sentir que nos vieilles habitudes tentent de revenir. Il faut donc reconnaître que ces pensées reviennent, se rappeler pourquoi nous avons décidé de faire ces changements, et focusser sur tous les aspects positifs de ce cheminement. N’oubliez pas de célébrer toutes les petites victoires que vous rencontrez. Essayer de vous rappeler que l’on passe rarement de A à Z sans passer par tout l’alphabet avant. Pour bien écrire, il faut connaître son alphabet, tout comme pour aller à destination il faut faire chaque étape du voyage. Chaque fois que vous franchissez une étape, reconnaissez le progrès effectué au lieu de penser : « J’aimerais déjà être à la fin » ou «  pourquoi je ne suis pas encore rendue plus loin?». C’est souvent facile d’oublier tous les efforts que cela nous à demander de passer de A à D, parce que rendu à D on voudrait déjà être rendu à G…Pourtant ce que l’on a fait et appris entre A et D est souvent ce qui peut nous servir d’enseignement pour continuer le progrès. À chaque étape on se solidifie encore plus.

Le changement est un merveilleux cadeau à s’offrir. Tous les efforts que l’on réussit à faire, les acquis que cela nous apporte, et les résultats positifs engendrés nous aident à prendre confiance en nous et nos capacités. Et ce qui est merveilleux, c’est que ces acquis pourront être utilisés face à d’autres situations par la suite.